La crémaillère Tamoule  - comment purifier une nouvelle maison ?

hall houseQuand un tamoul décide de faire construire ou de s’installer dans une nouvelle maison, il organise une grande crémaillère, visant à, si l’on traduit littéralement, « chauffer la maison » en la purifiant des mauvais esprits. Au-delà d’inviter toute la famille, les amis, les collègues et les nouveaux voisins, la crémaillère suit un rituel bien particulier.

Un épouvantail veille sur la maison

Pendant la construction, un grand épouvantail est mis en place dans la maison, très souvent sur le toit. Fait d’herbes sèches, et muni d’un pot en terracotta (qui peut faire peur) en guise de tête, cette grande poupée restera là tout le long de la construction et a pour but de capter toutes les mauvaises énergies. La veille de la crémaillère, la personne en charge de la construction doit promener cette poupée à minuit tapante, avec une corde comme une laisse, car personne ne doit poser ses yeux sur cette poupée en cet instant. Cette dernière finira par être brûlée au coin de la rue. La crémaillère peut alors commencer.

Le jour, la date, une décision de brahmane

Selon la date d’anniversaire et l’astrologie des personnes faisant construire ou acheter la nouvelle maison, le brahmane proposera trois ou quatre dates à laquelle la crémaillère peut être faite. Une fois la date choisie, l’heureuse famille invitera donc famille, amis, collègues et nouveaux voisins. L’heure du rendez-vous est fixée selon les heures auspicieuses de la journée, mais sont très souvent situées entre 3 heures ou 5 heures du matin, créneau considéré comme étant toujours propice à la bénédiction.

Une purification complexe

housewarming offeringsAprès avoir disposé des feuilles de manguier et de neem, ainsi que de l’eau sacrée (venant toujours du Gange) autour des embrasures de porte, tout le monde rentre donc très tôt le matin dans une maison bien nettoyée au préalable. Le brahmane procède alors à ce qui s’appelle un Ganapathy Homam, et convoquera pour cette occasion la déesse Lakshmi. Le brahmane s’assit avec la famille et dispose autour de lui pleins d’objets figurant sur une liste donnée aux nouveaux propriétaires. Il peut s’agir de bout de bois, de ghee, que le saint homme va mélanger tout en psalmodiant et récitant des Mantras. Ensuite, il va faire une Pooja, c’est-à-dire purifier la maison, en l’aspergeant d’eau sacrée et de feuilles de neem, en vue de nettoyer toutes les mauvaises vibrations qui auraient pu s’infiltrer lorsque la maison était inachevée et grande ouverte.

Les vaches sont de la partie

idian cowPar la suite, une vraie vache (représentant la déesse Lakshmi) et son veau sont invités à la porte de la maison ! Dans un ordre précis, une longue procession, débutant par le brahmane, suivi des vaches, du mari, de la femme (portant avec elle le feu sur une bougie), et enfin de la famille, fait le tour de la maison avant de rentrer à l’intérieur. Si par bonheur la vache urine dans la maison, cette dernière sera au summum de sa bénédiction! Sinon, ce n’est pas grave, le possesseur de la vache garde toujours une bouteille d’urine de vache qu’il vendra pour l’occasion. Vous habitez en dehors d’Inde ? Pas de problème, ces bouteilles se vendent et même, s’exportent ! L’urine est alors répandue par le brahmane partout dans la maison, en tant que bénédiction.

Le lait décide si la vie sera prospère

boiling milkLa famille de la mariée achète pour cette occasion un pot en métal bien spécifique, dans lequel on doit faire chauffer la sécrétion de Laskhmi : le lait. Si ce dernier, une fois bouilli, coule à gauche : c’est passable, mais s’il coule à droite... c’est très bon signe ! En revanche, si le lait bout bizarrement en devenant solide, il faudra peut-être considérer un changement de maison car c’est très mauvais signe... Ce lait est ensuite but par toute la famille.

Une procession qui dure trois jours

Toutes les choses mises en place par le brahmane doivent rester intactes. Les nouveaux propriétaires offrent le petit-déjeuner aux invités, et doivent impérativement rester préparer le déjeuner dans cette même maison et dormir sur place ce soir-là, afin de capter toutes les bonnes énergies répandues par la Pooja, et pour faire honneur aux dieux invités lors de la procession. Il est impératif de manger végétarien pendant trois jours. Le troisième jour, il faut nettoyer ce qu’il reste, en particulier les cendres, et les mettre dans une petite étoffe qui sera suspendue à la porte d’entrée, avant d’être envoyée à la mer. Si les personnes concernées habitent loin de l’océan, elles auront un mois ou deux pour organiser un voyage à la mer expressément pour cela. Une fois la crémaillère terminée, une vie pure et fraîche peut commencer !

Art du Kolam

Activités du centre culturel Sita : art du Kolam, motifs peints de poudre de riz

Cours traditionnel de Kolam

Atelier familial
à partir de 6 ans.
Durée: 1 h 30 min
6 pers. maximum par réservation

Danse Bollywood

Activités du centre culturel Sita : Danse indienne du style Bollywood

Danses des films indiens

Cours pour adultes
Lundi à 17h et sur demande

Cours pour enfants
Vendredi et samedi 18h30

Kalarippayatt

Kalarippayatt, un art martial ancestral originaire du Kerala et pratiqué traditionnellement au Tamil Nadu

Art martial du Tamil Nadu

Cours de Kalarippayatt

Jeudi 19h et sur demande

Art du Mehendi

Activités du centre culturel Sita : Classe d'art du mehendi , peinture de motifs décoratifs sur le corps

Cours traditionnel de Mehendi

Atelier familial
à partir de 8 ans.
Durée: 1 h 30 min

Bijoux en papier

Activités du centre culturel Sita : Atelier de création de jimikki, les bijoux indiens en papier

Boucles d'oreilles Jimikki

Atelier de confection de boucles d'oreilles en papier Jimikki
Tous les jours sur réservation
Durée : 2 heures

Pondy Cycle Tour

Activités du centre culturel Sita : visite guidées à vélo de Pondichéry

Tour à vélo

Visite guidée
de Pondichéry à Vélo
avec petit-déjeuner.
Durée : 2 heures